Le relief de la Commune de Koza est caractérisé par un ensemble de hauts plateaux fortement disséqués auxquels le contact brutal avec la plaine par endroit donne un aspect montagneux à ces plateaux et le dénivèlement atteint parfois les 600 mètres. Toutefois dans les détails, l’on est en présence d’un ensemble assez colossal, qui révèle une  juxtaposition de formes de relief. A ce relief,  trois grands ensembles se dégagent à savoir :

  • La zone de montagne (Djingliya, Gouzda, Moustsikar, Bigde, Haalak, Mavoumaï, Houva, Meldere, Cheré, Gobili, Mbardam, Hirché, Djengue, Yamedé) ;
  • La zone de plaine (Koza, Maltamaya, Gaboua, Gabas) ;
  • La zone de piémont (Kilda, Galdala, Djingliya, Mazi, Modoko).

A Koza, le relief affecte gravement les sols. Ici, l’érosion hydrique est fortement accentuée causant une instabilité des sols.

La Commune de Koza ne dispose pas à proprement parler d’un plan d’aménagement durable du territoire.  Le phénomène d’érosion hydraulique ci-haut évoqué montre bien qu’il s’agit d’une réalité qui devra être prise en compte à suffisance dans les travaux d’aménagement durable du territoire. La démographie est croissante dans la localité, et dans de telles conditions, la Commune devra se doter d’un Plan d’aménagement durable du territoire qui tienne compte non seulement de la démographie, mais aussi des exigences en matière d’assainissement de la ville, du développement du patrimoine arboré et des espaces verts.

Le réseau routier est loin d’être un point au service du développement durable dans la localité, tant il est vrai qu’ils sont non bitumés, accidentés (zone montagneuse) et dégradés par l’érosion hydraulique.

Image alt

Aménagement du territoire

Image
Image alt

Aménagement du territoire

Image
Image alt

Aménagement du territoire

Image
Image alt

Aménagement du territoire

Image

top